Introduction

INFO PRATIQUE : Si vous souhaitez lire un article en intégralité, il suffit de cliquer sur son titre.

J-15

Bonjour à tous,

Pour ceux qui ne nous connaissent pas, je m’appelle Elliott, j’ai 7 ans, j’habite à Rennes et je suis à l’école Léon Grimault en CE1 avec Mado, et moi je m’appelle Judith, j’ai 5 ans et je suis en grande section dans la classe de Claire et Françoise.

Nous allons partir trois semaines avec nos parents rejoindre nos amis Anne et Sébastien, et surtout leur fille Elise, en Thaïlande.

Nous sommes impatients d’être au 15 février!

 

Retour en France

Et voila le voyage est terminé, 3 semaines c’était l’idéal pour ne pas rentrer frustré, nous avons baigné dans l’ambiance suffisamment pour que les enfants soient contents de rentrer, et nous aussi d’ailleurs. En 20 jours, nous avons logé dans 9 endroits différents, ce n’était pas de tout repos, nous avons cotoyé plein de thailandais, certains s’attachant tellement aux enfants qu’ils en avaient les larmes aux yeux quand nous partions, cette  attitude simple, sans retenue de montrer ses sentiments, nous a touchée au plus haut point.

Nous revenons avec plein d’images dans les yeux, par contre les photos vont arriver an décalé, Anne nous les ramène en avril (je passe les détails techniques).

Nous n’avons envie que d’une chose : repartir un de ces jours en Asie… Les gens sont tellement adorables; la vie est tellement plus simple qu’il n’y parrait : contrairement à l’Afrique que nous avions expérimentée il y a dix ans, nous avons rencontré beaucoup moins de contraintes au quotidien : par exemple, il est tout a fait possible de prendre de la glace dans nos boissons, et manger des légumes. Nous  avons largement apprécié les fruits locaux : ananas, banane, noix de coco, pastèque, papaye, mangue… ainsi que les légumes…La seule chose à vérifier : que les petits pois ne soient pas en fait des piments. Je me souviens encore de la fois ou nous avions,Seb et moi commandé une soupe dans un restaurant : partie de fou rire garanti quand on ne savait plus quoi faire la bouche et les lèves en feu…mais pour les autres seulement!

Après ce séjour incroyable que nous n’aurions jamais eu l’idée de réaliser si Anne et Seb n’étaient pas sur place, les enfants  reviennent extrèmement motivés pour apprendre les langues étrangères, moi, c’est sûr je me mets au yoga, et je m’exerce à la divine cuisine thaï. Les copines, vous êtes partantes aussi, je le sais.  

Vous allez me dire, pourquoi avoir besoin d’aller si loin pour avoir envie de faire du yoga par exemple : c’est vrai, on peux le découvrir simplement en franchissant la porte d’une association de quartier.
Mais bon, à chacun ses rencontres, ses trajets, son cheminement, plus ou moins rapide, escarpé,  fluide ou méandreux. Le principal c’est d’avancer vers…ce qui nous touche le plus, et il est clair que le voyage, quel qu’il soit , nous fait avancer, nous fait prendre du recul sur notre vie, dès qu’elle est un tant soit peu routinère.

J’envie les personnes qui savent se remuer sans bouger leurs fesses de leur chaise. Je n’ai certainement pas comme eux cette petite flamme toujours allumée dans la tête qui leur dit à chaque seconde : avance, la vie est courte, va au plus proche de ce que tu es.

Moi, comme Stéphane, nous sommes des lents. Peu importe pourquoi, en tout cas nous faisons notre bout de chemin ensemble. 

J’espère que nos enfants trouverons le leur plus rapidement que nous…qui tatonons encore. 

La vie courante

merci pour vos messages, et des infos en bref :

nous ne repondons que sur Bangkok car ailleurs, c est difficile d avoir un cyber cafe pas trop cher. 

Comment les gens font pour vivre dans la rue : ils se trouvent une place par exemple sur un banc, ils ont toujours un sac plastique, pour ranger les choses precieuses qu ils trouvent. Comme il fait tres chaud ils n ont pas besoin de couverture, mais ils ne peuvent pas se laver souvent.

Dans la rue il y a plein de marchands de nourriture : des brochettes, des soupes, du riz, des nouilles, des fruits.

Le matin, on prend un petit dejeuner copieux, le midi, on se rafraichit avec des fruits, car on na pas faim il fait trop chaud, le soir des brochettes ou une bonne soupe, mais pour nous les enfants c est trop epice.

Nous avons pris le bateau pour aller a  KOH TAO, on en a profite pour se baigner, maman a vu des requins, des poissons volants, nous, des jolis poissons rayes, bleu transparents. et plein de cocotiers.

 

AYUTAYA – KANCHANABURI

Bonjour chere classe et chere maitresse

Nous avons pris le bus pour aller a Ayutaya, apres il a fallu prendre un taxi, enfin un Tuk- Tuk. Le soir le tuk-tuk nous a emmene voir la ferme des elephants. Les Kornacs ce sont leurs maitres, ils leurs apprennent a obeir et a faire des figures par exemple attraper un baton avec leur trompe, ou lever les pattes au rythme du gong, et aussi porter des gros tas d herbe, vraiment enormes. Ensuite nous les avons accompagnes pour prendre leur bain. Le lendemain, nous sommes montes dessus en ballade, j ai beaucoup aime, ca ballance. On est tout petit a cote d eux.

Le lendemain, nous avons visite les ruines du temple le plus ancien de thailande, et le soir en allant manger, nous avons eu la bonne surprise de tomber sur la fete du nouvel an chinois : il y avait plusieurs personnes qui portaient un grand dragon argente sur de grandes baguettes. Sur le son de la musique, il dansait, et des fois il crachait des petards. Et puis les gens ont installe un grand fil qu ils ont enflamme, cela faisait comme une pluie de feu. Je ne sais pas comment les gens faisaient pour passer dessous sans se bruler. J ai adore le spectacle.

Deux jours plus tard, nous avons repris la route en bus pour Kanchanaburi, car il y a un parc, c est a dire une foret, avec des belles cascades ou l on peut se baigner.  C est agreable parce qu il fait tres  tres chaud. Papa et moi avons vu des singes : des babouins. ils descendaient d arbre en arbre, de rocher en rocher, avec leur petit sur le ventre. J ai vu aussi un cameleon : Quand il est tombe dans l herbe, il etait bleu, et en remontant sur le palmier, il est devenu jaune.

Dans la Guest ou l on etait, j ai failli me faire mordre par un chien : je jouais tout simplement,  et il m a couru apres. Les parents ont crie tres fort pour le stopper, sinon je ne sais pas ce qu il se serait passe. En effet les chiens sont tous en liberte ici, et il y en a beaucoup, car ils protegent les hommes des serpents. Comme les poules d aileurs, car quand elles picorent, le serpent ressent les vibrations et s enfuit. 

Maintenant je prefere les chats : meme s ils sont tout maigres, ils sont tres mignons.

Je suis content de voyager et en meme temps je suis content de revenir bientot en France pour vous revoir. 

Et aussi, ce qui est le plus drole, c est qu il y a 6 heures de decalage horaire avec la France.

Elliott

 

Arrivee a Bangkok

Bonjour chere classe et chere maitresse.

Nous sommes bien arrives a Bangkok, la capitale de la Thailande. A l`aeroport, nos amis Anne, Sebastien et Elise nous attendaient. cela m`a fait bizarre de les revoir, ils tout bronzes et portent des shorts et des tee-shirts. c`est normal car il fait tres chaud : au moins 30 degres. On a pris un bus, puis un autre apres 10 minutes de marche nous sommes arrives a la guest house (c`est comme une chambre d`hote) et Madame TI, la proprietaire, est tres gentille.

Apres avoir depose nos bagages nous sommes alles manger en ville. Ici, les gens parlent le thai et l`anglais.je ne comprends pas ce qu`ils disent, alors des fois, je parle avec les gestes. Je sais dire bonjour : comme je suis un garcon, je dis sawatikap (Judith dit sawatikaa), et aussi merci : kopunkap (Judith dit kopunkaa).

En traversant un pont, j`ai vu un iguane aui nageait dan la riviere : choau`, car c`est plus grand aue je ne coyais, mais content d`en voir un de pres : il avait la tete hors de l`eau, on voyait sa queue qui ondulait dans l`eau. on aurait cru un serpent, avec ses pattes sous l`eau.

Dans la  ville il faut faire tres attention pour traverser les routes, les voitures vont a pleine vitesse et changent de voie toutes les minutes. En plus, elles roulent a gauche donc pour traverser il faut d`abord regarder a droite. Ensuite on court en tenant la main de papa ou maman.

Dans la ville il y a des photos du roi partout, et on n`a pas le droit de dire du mal de lui. Beaucoup de personnes sont habilles en tee-shirt jaune, c`est pour honorer le roi.

Des le deuxieme jour, je suis alle a l`hopital car j`avais de la fievre. rien de grave, nous a dit le docteur en anglais. Mais le mieux ce jour la, c`etait de prendre le tuk-tuk ; ca va vite et on est en plein air.

Pour payer, la piece de monnaie est le Bhat, pas l`Euro. 1000 bhats representent 20 euros. Une bouteille d`eau coute 10 Bhat, c`est-a-dire 20 centimes d`euros, une Guest pour 3 jours, c`est 1000 Bhats. 

vous savez, ce qui est rigolo, dans les toilettes, on ne peux pas mettre le papier dans la cuvette, alors il y a une douchette pour se nettoyer> ca chatouille aund on l`utilise, des fois ca mouille les vetements. 

et dans chaque maison il y a un petit hotel decore pour dnner des ofrandes au bouddha, et parfois on voit des gens qui vivent dans la rue.

J-1

Clotilde : Ca y est, le stress est bien là, on ne peux plus le nier : on part tous les quatre avec la crève, comme par hasard! Pour faire mieux, je me suis rajouté pour moi un horrible mal d’estomac, ce qui m’a donné l’occasion d’aller voir mon médecin une cinquième et dernière fois pour cette semaine. Ceci dit, Stéphane, n’est pas mieux, il pense avoir un début de grippe! mais, trop tard, y a plus le temps d’aller chez le docteur, va falloir être fort.

Tout le monde nous dit que nous avons de la chance de partir, que c’est super. Ok, d’ac. Mais pourtant, ce qu’ils oublient, c’est que l’on va prendre l’avion, quand même!! et que l’on va risquer d’avoir des graves maladies (pour les petites, j’ai 5 Kg de médicaments, avec un peu de chance, on devrait s’en sortir), voire mal au dos à force de porter nos sacs à dos pendant 3 semaines! Je ne sais pas encore où est le côté super…

En plus, plus les enfants ne prennent que deux ou trois jeux avec eux, et encore, des petits pour pas prendre trop de place. J’espère qu’ils trouveront le voyage super, eux!

Le bon côté des choses, c’est que nous allons retrouver Anne et Seb, c’est vrai que là, on a du bol, parce qu’en plus d’être des supers copains, ils sont le contraire de nous question stress, je ne vous fais pas un dessin. M’enfin, ils sont tellement zen, qu’ils ne nous ont toujours pas dit si l’on devait prendre ou pas des moustiquaires et des draps pour dormir. Bon, je les ai pris au cas où, non pas parce que Seb avait bien précisé l’autre fois, qu’il était question d’inspecter les lits et les chambres avant de choisir un guest house, moi j’avais pensé aux cafards et aux scorpions, mais pas aux draps. C’est Tiphaine hier, qui m’a demandé si on prenait des duvets, c’est vrai je n’y avais pas pensé. Du coup j’ai pensé aussi aux serviettes de bain, c’est vrai, ça peut toujours être utile.

Quand on fait les bagages, le problème, c’est qu’on a toujours l’impression d’oublier un truc important, même quand on vient de réaliser qu’il fallait prendre des draps et des serviettes de bain.

Ce qui est sûr c’est qu’on a pas oublié de vous prévenir qu’on partait, et qu’au cas où on ne reviendrait pas, on voulait vous dire : on vous aime beaucoup.

Nous partons dans un mois : que faut-il préparer?

Nous allons prendre l’avion pendant deux fois 6h30, ça va être très long, mais quand on arrivera à Bangkok, il faudra retarder l’heure de notre montre de 6 heures , quand nous vous écrirons vous dormirez peut-être!! incroyable.Mais il reste plus d’un mois avant le départ, et plein de choses à préparer : nous avons déjà pris des photos d’identité pour faire nos passeports, maintenant on va devoir se faire vacciner parce que en Asie du Sud-est, il y a des maladies graves qu’il ne faudrait pas que l’on attrape. Aie aie aie, on va avoir plein de piqures. En Asie, il faudra aussi que l’on se protège des piqures de moustiques car ils peuvent nous transmettre une autre maladie : le paludisme.

Ah la la cela devient compliqué de partir, en plus, nous devrons dormir sous une moustiquaire. Judith trouve cela chouette car on sera comme des princesses. Moi, je commence à trouver de plus en plus d’inconvénients à partir!

Maman nous dit qu’il fait très chaud en Thaïlande, plus chaud qu’en été chez nous. Génial, on pourra être en tee-shirt et short. Super, j’amènerai mes sandales. Oui, me dit Maman, et en plus,ce sera mieux que des baskets car les scorpions adorent se loger dans les chaussures, parrait-il, alors dans les sandales, aucun risque. Pour une fois, j’ai de la chance!

Après avoir fait la liste des dangers du voyage, et bien je peux vous dire que ce soir j’ai bien dormi, dans mon lit tout propre, tout douillet, sans moustiquaire, sans chaleur excessive et sans scorpion dans mes bottes!! Profitons de ces quelques jours de calme en France!

Soleil couchant

 

 


avril 2017
L Ma Me J V S D
« mar    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Commentaires récents


Les Aventures de Manu en Chine |
EMERGENCE |
Classe découverte en Ubaye |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Merci LA CCIP
| Madrid
| Les Mellieropoulos en Grece